mardi 6 décembre 2016

Une mort qui en vaut la peine de Donald Ray Pollock

Beaucoup moins sombre que son premier roman "Le diable tout le temps", Donald Ray Pollock signe ici un roman drôle et attachant digne d'un film des frères Coen. Dans le sud des États-Unis de 1917, l'heure est à la mobilisation générale pour la Première Guerre Mondiale mais pas que... le sud est aussi perturbé par un gang maladroit mais chanceux, par la révolution du tout-à-l'égout et autres faits divers.

Une mort qui en vaut la peine de Donald Ray Pollock aux éditions Albin Michel, 22,90€.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire