mercredi 11 mars 2015

Quelques nouveautés du rayon BD - Manga



Présentation de l'éditeur : 

Jeffrey Dahmer : l’un des pires serial killers de l’histoire des États-Unis. Arrêté en 1991, puis condamné à 957 ans de prison pour une série de dix-sept meurtres, surnommé « le cannibale de Milwaukee », Dahmer finira assassiné dans sa cellule en 1994.

Derf Backderf a passé son enfance à Richfield, petite ville de l’Ohio située non loin de Cleveland. Au début des années 1970, au collège, il fait la connaissance de Jeffrey Dahmer. Les deux ados se lient d’amitié et restent proches jusqu’à la fin du lycée.

Mon ami Dahmer est le récit de la jeunesse de ce tueur, celui qui n’était qu’un enfant solitaire au comportement un peu étrange.

Mon ami Dahmer de Derf Backderf aux éditions Points, 8€.



Présentation de l'éditeur 

Un gigantesque « vaisseau monde » a quitté la Terre à l’agonie. Vingt générations se sont succédées depuis son départ. Sa finalité : trouver une planète susceptible d’accueillir nos descendants. Vera, satellite de l’étoile Proxima Centaurus, pourrait convenir. Envoyé en reconnaissance, un équipage va perdre la liaison avec le vaisseau et découvrir un monde qui ressemble à celui du Jurassique.

Centaurus de Leo, Rodolphe et Janjetov aux éditions Delcourt, 11,99€.







Présentation de l'éditeur : 

Fruit de l’émulation entre Taku Maezawa, élève en ingénierie et Hisashi Iguma, spécialiste en robotique, le concept de « Demokratia » semble révolutionnaire : 3000 personnes, recrutées au hasard sur le web, décideront à la majorité via un réseau social des faits et gestes de Maï. Ce robot d’apparence féminine pourrait ainsi devenir le creuset d’un savoir collectif, la convergence de 3000 intelligences… Mais l’expérience pourrait aussi révéler qu’à l’épreuve du monde réel, une démocratie n’est pas toujours synonyme de raison…

Demokratia de Motoro Mase aux éditions Kaze, 7,99€.






Présentation de l'éditeur :

Jonas Crow, croque-mort, doit convoyer le cercueil d'un ancien mineur devenu millionnaire vers le filon qui fit autrefois sa fortune.
Des funérailles qui devraient être tranquilles, à un détail près : avant de décéder, Joe Cusco a avalé son or pour l'emmener avec lui dans l'éternité. Pas de chance, le secret est éventé et provoque la fureur des mineurs d'Anoki City.
Comment laisser enterrer une telle fortune alors que pour survivre, eux suent sang et eau dans les filons ?
Comme le dit Jonas, "la mort ne vient jamais seule"...

Undertaker de Ralph Meyer aux éditions Dargaud, 13,99€.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire