dimanche 10 novembre 2013

Quelques nouveautés du rayon Sciences Humaines




Présentation de l'éditeur :

Pourquoi faire la part belle à la méchanceté, alors qu’il serait sans doute plus louable d’évoquer les vertus et tout ce qui concourt à fonder la beauté et la noblesse des Hommes ? S’attarder sur la méchanceté et ses possibles, c’est révéler un trait peu valorisé et pourtant intrinsèquement humaine.
Philosophes, auteurs, historiens, sociologues, anthropologues et théologiens se sont intéressés aux sources et aux motivations qui pouvaient conduire des individus à agir avec méchanceté. Les proverbes, les aphorismes et les Écritures, accordent une large place à la méchanceté et aux méchants, trahissant aussi un trait de caractère qui interpelle la morale, la doxa, et la société.
Ce dictionnaire propose de réunir des portraits de brutes et de mégères dans le but de s’interroger sur les causes et les raisons de cette perception négative. 
Pourquoi certaines figures évoquent-elles la méchanceté ? Que peut nous dire cette méchanceté dénoncée de nous-mêmes et de l’époque qui l’a engendrée ?
Il s’agira de retracer les portraits de ceux et celles ayant marqué l’histoire par leur cruauté, leur perfidie, leur machiavélisme, leur art de la dissimulation ou de la manipulation.
La méchanceté et ses possibles, qu’ils soient conceptuels ou biographiques, nous invitent donc à une introspection globale, à une immersion dans les affres de la noirceur des âmes dont la bouche n’est autre que celle de la méchanceté.
Pour tenter d’appréhender cette vertu du vice, les arts dans toutes les formes et expressions possibles qui soient, seront convoqués et réunis dans ce dictionnaire pour comprendre cette spécificité de genre. Le dictionnaire sera illustré, l’image pouvant parfois être aussi explicite que le mot.

Dictionnaire de la méchanceté aux éditions Max Milo, 49,90€.




 
Présentation de l'éditeur :
 
Prenez onze écrivains de langue française, onze figures majeures de la littérature du XXe siècle, aux origines, aux convictions et aux horizons confondus. Ajoutez-y un des plus grands auteurs américains, Henry Miller, dont la remarquable maîtrise du français témoigne de l’importance qu’a eue Paris dans son destin. Placez-les chacun en face d’un jeune journaliste perspicace et laissez faire. Vous entendrez la langue luxuriante de Jean Giono depuis son mas provençal, vous rirez de l’aplomb malicieux de Colette, serez saisi par l’obsession d’Aragon pour Elsa, et au détour d’une conversation avec Simenon, vous vous laisserez happer par les souvenirs d’enfance d’un gamin des faubourgs de Liège. Puis peu à peu, vous aurez l’impression qu’ils se ressemblent. Vous jetterez des passerelles entre les confessions de Jacqueline de Romilly et Marguerite Yourcenar, deux femmes pionnières, deux femmes partageant une passion pour la Grèce antique. Vous vous émerveillerez du rôle des éléphants dans la vie de Blaise Cendrars, d’Henry de Monfreid et de Romain Gary ; et vous saisirez toute la puissance romanesque d’un pays, la Russie, en constatant qu’il fut la terre d’origine de Kessel et Gary, et qu’il scella la vocation de Cendrars. Vous appréhenderez enfin l’importance de certains piliers de la vie culturelle du siècle en voyant la figure d’André Gide traverser les vies de Giono, Aragon, Cendrars ou Simenon. Mais plus que les coïncidences des biographies de ces écrivains, qu’ils rappellent combien l’écriture est un labeur ou qu’ils se racontent comme des héros d’aventures, il est frappant de voir comme chacun revendique le rôle de l’invention dans son oeuvre. Tentez de débusquer dans leurs livres des indices sur leurs vies et vous vous heurterez à des génies de diversion. Laissez-les vous raconter, de leurs voix propres et singulières, pourquoi la littérature est la condition de leur existence, au delà de la renommée, du temps et des déceptions, et vous ne les lirez plus tout à fait de la même façon.
 
Les grandes heures aux éditions de La Table Ronde, 45€.





Présentation de l'éditeur :

Ce livre est la poursuite d'un voyage à la découverte d'un univers toujours plus riche et mystérieux, un univers qui nous a fait naître, et que nous n'aurons jamais fini d'explorer.
Un voyage à la rencontre des merveilles du monde. A la découverte de nos cousines, les abeilles et les fourmis, et de nos lointaines parentes, les étoiles. Et puis d'un flocon de neige.
Monter sur les épaules des savants, des penseurs et des poètes. Sur les épaules des géants. Pour voir plus loin.
Et redécouvrir, ensemble, notre commune humanité. 

Sur les épaules de Darwin, je t'offrirai des spectacles admirables de Jean-Claude Ameisen aux éditions Les Liens Qui Libèrent, 22,50€.






Présentation de l'éditeur :

Parmi les dictateurs du XXe siècle dont Diane Ducret, en deux volumes, a révélé magistralement les rapports qu’ils entretenaient avec leurs femmes, et avec d’autres, sont repris ici les chapitres concernant dix d’entre eux, les plus impressionnants et les plus surprenants. Une iconographie riche et rare illustre chaque chapitre, donnant une silhouette et un visage à des personnalités inconnues, ou à des personnages célèbres dans des rôles et des postures auxquels, de leur part, on ne s’attendait guère. L’ensemble est surprenant, séduisant, amusant parfois, tragique aussi.
Pour cet ouvrage exceptionnel, qui conclut et couronne le plus grand succès historique des dernières années, Diane Ducret a rédigé une présentation inédite.
 
Femmes de dictateur, l'album de Diane Ducret aux éditions Perrin, 29,90€. 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire