dimanche 27 octobre 2013

Les nouveautés du rayon Sciences humaines



Présentation de l'éditeur :
 
Aimez-vous le vert ? À cette question les réponses sont partagées. En Europe, une personne sur six environ a le vert pour couleur préférée ; mais il s’en trouve presque autant pour détester le vert, tant chez les hommes que chez les femmes. 
Le vert est une couleur ambivalente, sinon ambiguë : symbole de vie, de sève, de chance et d’espérance d’un côté, il est de l’autre associé au poison, au malheur, au Diable et à ses créatures.

Le livre de Michel Pastoureau retrace la longue histoire sociale, artistique et symbolique du vert dans les sociétés européennes, de la Grèce antique jusqu’à nos jours. Il souligne combien cette couleur qui a longtemps été difficile à fabriquer, et plus encore à fixer, n’est pas seulement celle de la végétation, mais aussi et surtout celle du Destin. Chimiquement instable, le vert a symboliquement été associé à tout ce qui était instable : l’enfance, l’amour, la chance, le jeu, le hasard, l’argent. Ce n’est qu’à l’époque romantique qu’il est définitivement devenu la couleur de la nature, puis celle de la santé, de l’hygiène et enfin de l’écologie. Aujourd’hui, l’Occident lui confie l’impossible mission de sauver la planète.
 
Vert, histoire d'une couleur aux éditions Seuil, 39€ 
 
 


Présentation de l'éditeur :
 
Grâce à l'approche subjective du dictionnaire amoureux, le "mythe" versaillais reprend vie à travers la photographie, la chanson, le théâtre, le cinéma, la télévision.

« L'âme d'un lieu, c'est dans les moments creux qu'elle vient se livrer à vous, lorsque vous avez déposé les armes et oublié vos références. Ah, la joie de se promener à vélo hors des grilles, aux confins du parc ! Le bonheur de s'asseoir dans l'herbe et de caresser du regard la margelle arrondie, moussue du Grand Canal, sous un ciel déchiré de nuages et saturé de moucherons... Tout Versailles – tout mon Versailles – est dans ces suspensions du temps. »
A la passion de l'expert, Franck Ferrand joint une approche sensible de ces lieux que l'on croyait connaître et dont il renouvelle l'approche. Le rôle de l'architecte d'Orbay et du jardinier Richard, la fatuité du mémorialiste Philippe de Dangeau, la force d'âme de la reine Marie Leszczynska, sont quelques-unes des surprises que nous réserve ce dictionnaire vraiment amoureux du plus beau château du monde.
 
Dictionnaire amoureux de Versailles de Franck Ferrand aux éditions Plon, 23€.



Présentation de l'éditeur :

Le vase de Soissons, le sou de Varenne, le masque de fer, le bouclier de Vercingétorix : qui n'en a pas entendu parler ? Ces objets semblent à eux seuls incarner l'histoire de France. Et pourtant... aussi légendaires soient-ils, la plupart n'existent pas !
Le vase de Soissons, butin de guerre de Clovis brisé par un soldat refusant que la relique soit rendue à l'Eglise, est pour certains un vase, pour d'autres tout juste une coupe... A t-il d'ailleurs même été brisé ? Une chose est certaine : il n'en demeure aucune trace.
D'où vient cette légende, qui met en scène l'épopée du premier Roi Très Chrétien et fournit à la monarchie française une lignée glorieuse ?

Deux historiens sont partis sur les traces de quinze objets mythiques de notre histoire, pour mettre à nu la formidable saga de leur invention. Oubliez ce qu'on vous a raconté sur l'histoire de France : voici une enquête inédite, joyeuse et passionnante, qui raconte notre histoire telle que nous ne la connaissons pas.

Le vase de Soissons n'existe pas & autres vérités cruelles sur l'histoire de France de Chritophe Granger et Victoria Vanneau aux éditions Autrement, 16€.




Présentation de l'éditeur :
 
50 ans d'amour entre les auditeurs et leur station, 50 ans de grèves, de négociations, de secrets, 50 ans de voix, de silences : une enquête au coeur de France Inter à l'occasion de ses 50 ans.
 
La saga France Inter d'Anne-Marie Gustave et Valérie Péronnet aux éditions Pygmalion, 20,90€.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire