lundi 27 mai 2013

La disparition de Jim Sullivan de Tanguy Viel


C'est dans un style très particulier que Tanguy Viel nous livre La disparition de Jim Sullivan. Il n'écrit pas un roman à proprement parler, mais raconte comment il en écrit un. Et pas n'importe quel roman, un roman américain!

Cela semble peut-être confus au premier abord... peut-être même au second... mais en vérité c'est très simple. Tanguy Viel nous explique que la littérature américaine surclasse les autres car elle a le don de parler à tous. Dès lors, il nous montre qu'écrire un roman américain est très simple. Il utilise une bonne dose de clichés, nous explique les règles narratives qu'il va employer, sans toutefois les développer, tout en avançant dans son histoire.

Quand on lit La disparition de Jim Sullivan, on a l'impression que c'est d'une simplicité déconcertante et que l'on pourrait nous aussi écrire un tel roman. Bien entendu et malheureusement pour nous, cela n'est qu'une impression car c'est bien le talent de Tanguy Viel qui rend cela possible.

A la fin de cette lecture, une question nous taraude : Et si Tanguy Viel avait réellement écrit un roman américain sous pseudonyme, celui-ci serait-il devenu un best-seller ?

La disparition de Jim Sullivan de Tanguy Viel aux Editions de Minuit, 14€.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire